texte Stef / Musique Diice

Si la mort en veut à ma peau

Puisqu’elle s’accroche à moi avec audace
Si la mort en veut à ma peau
Je ne me coucherais pas devant cette garce
Même si la mort me lacère la peau, je puise la force dans sa lame
Même si la mort me lacère la peau, je puise la force dans sa lame

Je la combats puisqu’elle me  pourchasse 
La mort veut baisser mon rideau
Je la combats puisqu’elle me pourchasse
Si la  mort veut me ronger   les os 
Même si la mort me poursuit, me brule la peau, je ne verse pas de larme 
Même si la mort me poursuit, me brule la peau, je ne verse pas de larme 

S’il le faut  je vais  la regarder bien en face
Je l’entends derrière moi, je la sens
S’il le faut je vais la regarder bien en face
Je peux la voir ;  son reflet dans la glace 
Même si la mort me suit à la trace, ses stigmates, je les efface.
Même si la mort me suit à la trace, ses stigmates, je les efface

Et si la nuit, je la nargue de mes corps à corps
C’est pour mieux la combattre en pleine lumière
Et si la nuit, je la nargue de mes corps à corps
C’est pour l’empêcher de me bruler en pleine chair
Je ne me couche que pour  des petites morts, même si elles sont fugaces
Je ne me couche que pour  des petites morts, ,  même si elles sont fugaces