Autres morceaux ne rentrant pas dans le projet MoiJe. Plus perso, ou autres projets
05 février 2010

La Izquierda

J'en ai vu des beaux, j'en ai vu des dieux,A la izquierdaj'en ai vu des veaux, et j'en ai vu des vieuxA la izquierdaj'ai vu des mondes différents de ceuxde la izquierda de la izquierdaJ'ai vu des ondes pour bien heureuxa la izquierda, a la izquierda(Fait attention à la droiture à ma gauche,ne devient pas la droite un peu gauche)J'ai cru en tes yeux, cru en tes voeuxbelle izquierdaJ'ai vu rouge quand l'espoir est bleuet toi izquierda ?j'ai vu le sang dont se sont servi ceuxde la izquierda, pas la bonne izquierdaJ'ai vu les ondes pour... [Lire la suite]
Posté par diice à 01:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

22 avril 2009

Marina

Marina j'te connais pasMes yeux si, ils sont ravisMes oreilles te discerneJe me fais mon idée de toi.Marina de ce texteJe ne veux qu'explorerLe sentiment, le prétexteDe pouvoir t'échapper.Marina, fille de fleurset sus a NarcisseHuile d'épices et de senteursTa vanille est métisseTes yeux créent le subtil, le fardeau de l'explorateurLe suave est dans l'iriset sus à l'admirateurJe ne suis fait que pour reverPour sentir je suis le zouaveQuand coule l'eau à mes piedsC'est pas mes yeux c'est ma baveMarina dans ton espaceJe lie l'acte et... [Lire la suite]
Posté par diice à 12:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
06 décembre 2008

Sapper l'interdit

A saper l'interdit comme si on le foutait d'étiquette Comme si on pimentait son cri d'arômes aux épices de piquette A rogner nos zones sombres comme on enrobe nos phrases Comme on embaume le sobre D'apparats beaux en alcatraz D'apparats beaux en alcatraz D'apparats beaux en alcatraz D'apparats beaux en alcatraz Va sauver les limites Ca evite les veaux d'or C'est la force explicite Qui est remplie de tresors De Balancer sur les rebords de ce qu'on imagine mais qu'on ignore Ca balance en avant On decide du bon gout du vent tout est... [Lire la suite]
Posté par diice à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 octobre 2008

Les pavanés

Je ne me sens pas conquerantJe ne me sens pas dictateurJe me sens plus survivantNe gerant pas tout a fait ses peursJe ne peux plus juste parlerNi même me tempererL'heure est trop graveEt je prends pas de comprimésComment faire pour qu'ca avance,tout a l'air si bien ficeléToujours les mêmes qui dansentToujours les autres restent affalésLa soirée prends sa fin ou commenceJ'ai meme rien vu passéQuand je pense qu'ailleurs y'a l'éléganceQu'elle rime aussi avec pavésJ'ai tout pour me battreMais j'ai aussi la téléQui nourris ma force de... [Lire la suite]
Posté par diice à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 février 2007

Devils Blues

Parole d’athé, le diable est bien encréL’est bien ressuscité, des au-delasJ’ai vu l’Eternel s’enfuir à grands pas.Et pas s’en vanter.Le diable est bien ressuscité,Le diable est bien ressuscité, Devil’s Blues, Devil’s Blues, Devil’s Blues, oh yeah X 2Oh yeah…. Dans le nucléique, dans l’agnostique,Dans le cervical, dans l’hypra banalMême dans l’arthrose on s’enquilloseC’est bien banal mais le diable est bien vénalY’a pas besoin d’aller chercher plus loinFaut juste commencer à s’en mêler Devil’s Blues, Devil’s Blues, Devil’s Blues,... [Lire la suite]
Posté par diice à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 janvier 2006

Format Blues

concert acoustique à La Girafe le 12-02-2010 Y'a de la distance entre l'étroiY'a plus d'aisance ailleurs que dans l'émoiCapturer l'irréel pour le determinerC'est calmer les rêves qui font avancerA priori faut qu'on soit seul... pour avancer...  X2La niche, le chien, la biche et ses seinsLa vie télévisée et le discours pas très finC'est qu'aux âges ont adapte des capsQui squattent, oups deux lattes et qui t'échappentA priori faut qu'on soit seul... pour avancer...  X2Et certifier sur des critèresBien souvent inadaptésLe... [Lire la suite]
Posté par diice à 00:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 novembre 2005

Peste et mystique song

Au delà des racontars Des couches toi tôt t'leve pas si tard Fleurissent sous les pavés Des langues fourchées Qui s'apprêtent a jaillir, (Tous nos sangs vont s'affaiblirent) Et jaillir de pitre en pire Rien ne reste inconscient Cerveau presque incontinent D'ailes en trop belle Nous ne volons plus sans élargissement. On s'orgueillit de réjouissement Y'a pas de flottement dans le ravissement Et plus on lit, et plus on vit Ca ne rend pas beau le pieu Il fait noir mêmes dans... [Lire la suite]
Posté par diice à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]