20 mai 2007

J'affirme (Eloge à l'Utopie Concrète)

Chaque jour on approche à pas de loup à pas de rush,Aux feux de Rome, aux jeux des mochesBabylone résonne, mais ne marque plusComme si l'homme ne se reconnaissait plus.J'affirme... J'affirme... J'affirme... J'affirmeJ'affirme vers l'ouest, aux pseudos bien pensantsJ'affirme en manifeste, gloire aux différentsJ'affirme en plein semestre, mon roi président, J'affirme pour le test, titiller le changementUtopie j'affirme que c'est le bon momentUtopie j'affirme croire en l'avènementUtopie j'affine ma vision de l'errantUtopie j'affirme,... [Lire la suite]
Posté par diice à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 février 2007

Un poème pour un autre Regard

Abad Boumsong, 28 ans est auteur, parolier, journaliste pour de nombreux magazines tels, Groove, 5styles. Il a publié son premier livre "Le livre du néant" . Tandis que son frère Jean Alain Boumsong excelle dans le football, Abad est féru de littérature et écrit depuis son plus jeune âge. Avec « le livre du néant » il nous livre un recueil humaniste, urbain, cosmique, romantique un livre qui sort de l'ombre pour plonger dans la lumière.« le livre du néant » n'est pas qu'un simple recueil de poésie, c'est une oeuvre d'une dimension... [Lire la suite]
Posté par diice à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
13 février 2007

Devils Blues

Parole d’athé, le diable est bien encréL’est bien ressuscité, des au-delasJ’ai vu l’Eternel s’enfuir à grands pas.Et pas s’en vanter.Le diable est bien ressuscité,Le diable est bien ressuscité, Devil’s Blues, Devil’s Blues, Devil’s Blues, oh yeah X 2Oh yeah…. Dans le nucléique, dans l’agnostique,Dans le cervical, dans l’hypra banalMême dans l’arthrose on s’enquilloseC’est bien banal mais le diable est bien vénalY’a pas besoin d’aller chercher plus loinFaut juste commencer à s’en mêler Devil’s Blues, Devil’s Blues, Devil’s Blues,... [Lire la suite]
Posté par diice à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 février 2007

Trous Noirs

Je me sens comme aspiréComme si une tornade de ventPrenais plaisir à me diriger. Plus aucune matière ne m’effraieJe suis devenu leur compèreLe rien est devenu ma paix… Mon ascension se fait dans le vide…Plus de trajets que j’élucideJuste une voix qui se soumet à moi… Plus aucun geste n’est nécessairePensée, réveille toiMontre moi l’après éphémère. Ma tête n’est plus lourdeJe n’ai plus rien à direComme attiré par une voix sourde. Je me sens vidé de moi mêmePlus besoin de tout ce savoirEtre n’est plus paraître le même ... [Lire la suite]
Posté par diice à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2007

Les "gens"

Les gens m'intéressent, ils m'exaspèrent Je cherche au travers des travers L'interet borné de mes frères à fuir le bon, l'habile qui me régénère Et y'a tout une base de réfugiés Qui sommeille pour l'heure en hauts fonds Le bas est déjà trop bas, trop encombré Le souffle gronde, il rejette les bonnes raisons Et on l'écoute en tournant la tête Comme un regard inconsistant Qui fuit à taire le fait Reste l'aimant ! c'est ambivalent... Et quel est ce groupe de "gens" ? Où en apôtres on se lavent les mains en bavant ... [Lire la suite]
Posté par diice à 05:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2006

Essai de conscience part 2

La guerre des mœurs semble nécessaire,Le vers et le vice se font affront - Et ça pue dans l’atmosphère ! -Ils ont ramené leurs compagnons.On imagine que ça pique l’échineDes roses aux pétales sans éclats,Tout d’un bouquet qui envenime.Non ! Celui là est plus délicat.Essai de conscience sur l’abîme,- Pas parrainée par le mécénat -Une confusion qui animeTous nos sens de haut en bas.Tous ces mots sans but et sans route,- Peut-être par manque de célibats -Mariage de l’avenir et du doute,Comme si un mot ne sonnait pas !Essai de conscience... [Lire la suite]
Posté par diice à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 octobre 2006

Essai de conscience N°1

Les rats mènent la scienceSus aux émerveillésEnvers la souris on créer la créanceDans des labos aseptisésS’étendent même les millénairesSans que la faux rate son coupToujours on coupe court les pèresOn les renvoi au mauvais goûtEt que dire de la misèreQuand dans mes nuits elle me lacèreJe veux bien lever le frontMais comment combattre l’affrontOn s’étend pour bien pireSous d’autres horizonsOn croit qu’il n’y a que la cireQui fait tourner les saisons.Et cette flûte enchantéeQui n’en finit pas de soufflerMaître du 20h, épouse la... [Lire la suite]
Posté par diice à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2006

Thank you Satan (Léo Férré)

Pour la flamme que tu allumesAu creux d'un lit pauvre ou rupinPour le plaisir qui s'y consumeDans la toile ou dans le satinPour les enfants que tu ranimesAu fond des dortoirs chérubinsPour leurs pétales anonymesComme la rose du matinThank you SatanPour le voleur que tu recouvresDe ton chandail tendre et rouquinPour les portes que tu lui ouvresSur la tanière des rupinsPour le condamné que tu veillesA l'Abbaye du monte en l'airPour le rhum que tu lui conseillesEt le mégot que tu lui sersThank you SatanPour les étoiles que tu sèmesDans... [Lire la suite]
Posté par diice à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2006

Corps sale, esprit saint

A trop se piquer aux infos télé cibléesJ'ai le regard qui s'saoule, terroriséQuand 5000 bornes se passent à ma fenêtreC'est bien qu'c'est flou et qu'ca pèse dans ma têteEt faut le regard pour l'hallucinationLes neurones et leur trajet feront le resteSauf si on étiquette leur destinationsQue dans ma tête, ça se soumet par ommissionPourtant je taite mon lait dans l'écritLe sein des lignes, fat bonne courbeIl distingue de mieux en mieux l'alchimieQui lie humainement le dicton et le trouble. Et je m'engraisse à porter à ma bouche de... [Lire la suite]
Posté par diice à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2006

Aux Âmes (adaptation Marseillaise)

ECOUTE : (live au x BBMix 24/06/2006) Aux ames…Aux ames… Allons enfants de la patrieLe jour de gloire va arriverContre nous, la tyrannieLes vantards à leurs sangles sont étranglés Aux Ames etc…Aux Ames etc…. Entendez vous dans les campagnesFleurir la force venue d’en basElle vient jusque dans les brasDu peuple qu’on accompagne Aux ames etcAux ames etc Amour sacré de la patrieOubli, les liens des profiteursLiberté liberté liberté ChérieImpose tes défenseurs Aux Ames etc…Aux Ames etc…. Nous entrerons dans... [Lire la suite]
Posté par diice à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]