03 juin 2004

Je transpire

lu par Katline De tous mes ports j'ai perdu l'attache Perdu en sorts, je dors en bâche J'ai la fièvre forte des mes délires Et quand j'ai froid, je transpire Je transpire sous les draps J'aspire sous mes bras Et je bois, et reboit ce sale C'est ma soupière infernale Des coups de langues jusqu'à l'entorse Je récolte les gouttes de mes peurs J'aimerai des fois ouvrir l'écorce Laisser jaillir la braise de mes torpeurs Mon torse est plein, il rit sa graisse De plus en plus jaune, il pourrit, s'affaisse En gardant ce qu'il délaisse bien... [Lire la suite]
Posté par diice à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2004

Tant en temps...

Des fois trop, des fois pas assez Le temps passe vite une fois passé Et ça file, met l'espace en branle bas La distance aussi ça se joue comme ça Des points géographiques des temps théoriques, Rien de bien stable Chronos est né en sable Et que ça serve aux prétendants chercher du temps pour avoir le temps A trop risquer d'aller vite c'est pas l'histoire qui s'effrite ? Par contre, la lenteur est unie ni ami ni ennemie Avons nous le choix de la vitesse aller vite, sans que ça presse ! Méprise moi, Dieu temps vite passé et meurt... [Lire la suite]
Posté par diice à 03:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2003

Ca ca me travaille

J'ai des peurs inexpliquées J'ai des doutes en particules J'ai peur de douter souvent, quand je doute, j'ai peur maman Y'a des choses qui me travaillent, Des logiques en "feux de paille" C'est de la faille systématique Je perds du temps, je gagne ma faim J'ai faim d'être, pas du destin. Ca me travaille, j'avoue sans fin Y'a pas de lieu pour l'égo On s'achemine tous en chapelle. Chacun son chemin,Chacun sa cervelle Rien n'est donné, tout est beau Ca, ça me travaille. Et pour la Grace, on l'habite ? On se dit qu'on est... [Lire la suite]
Posté par diice à 02:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2000

Supplique pour ne pas être enterrer

A l'heure où mes heures seront fatiguéesLorsque mon corps me dira ça y est c'est terminéAu moment suprême de la vieQuand des pleurs embrumeront peut-être des amis Lorsque mes oreilles n'entendront plus vos adieuxQue ma bouche restera ouverte sans rien direLorsque mes yeux seront face à un DieuMes mains vous supplieront de respecter mon désir Permettez moi s'il vous plaîtDe goûter à l'enfer un dernier court instantLaissez moi le choix de mon souhaitJe veux que le feu m'enlève plutôt que l'enterrement Je veux que mon corps s'en... [Lire la suite]
Posté par diice à 02:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]